• Messerschmitt Me 262 A-1a

    Caractéristiques techniques :
    Moteur : 2 Junkers Jumo 004B de 1980 Lbs (900 Kg) de poussée
    Envergure : 12.50 m
    Longueur : 10.60 m
    Poids :   4000 Kg à vide, 7045 Kg en charge au décollage
    Vitesse : 870 km/h maximale
    Autonomie : 1050 Km
    Plafond : 11 500 m
    Armement  : 4 canons Mk108 de 30 mm avec 80 à 100 coups chacun.

    Le prototype du Messerschmitt Me 262 effectua son premier vol le 18 juillet 1942, toutefois sa mise en service fut retardée par les officiels Allemands et par Hitler lui-même qui voulait en faire un bombardier pour mener des représailles sur l'Angletterre.

    La production en série et la mise en service ne débutèrent qu'en juillet 1944, trop tard pour permettre à l'Allemagne de reconquérir la supprématie aérienne. 1433 Appareils furent construits, mais un peu plus d'une centaine seulement furent en service, ils abattirent environ 100 bombardiers et chasseurs alliés. Un piètre résultat pour l'appareil le plus révolutionnaire du conflit.

    Sa vitesse était son plus gros attout, lui permettant de rompre le combat quand il le voulait, face à des chasseurs alliés qui lui rendaient près de 150 Km/h. Ses moteurs se révélaient fragiles, comme beaucoup de produits manufacturés en Allemagne à la fin de la seconde guerre mondiale, l'industrie manquant de matières premières. Son armement était puissant et aucun appareil ne pouvait résister au tir des 4 canon de 30mm, mais la faible vitesse initiale des obus nécessitait un tir rapproché et donc à portée dangereuse des armes de bord des bombardiers. Sa manoeuvrabilité étant médiocre ses pilotes évitaient le combat tournoyant.