• Des PIN-UP et des avions

         Les premiers dessins de jeunes femmes légèrement vêtues apparaissent et rencontrent un réel succès vers 1900 sous le nom de GIBSON-GIRL, du nom de leur créateur.

         Mais c'est des années 30 et jusque dans les années 50 que ce situe l'age d'or de ces peintures et dessins.

     

         Les premières peintures sont destinées à être reproduites dans des magazines, des calendriers, des cartes à collectionner, elles servent également dans des campagnes de publicité.
         Les artistes de l’époque s’appellent Alberto Vargas, All Buell, Earl Moran, Harry Eckmann,  Peter Driben et surtout le meilleur de tous ou reconnu comme tel, Gil Elvgren (1914-1980). Il peignit des modèles du milieu des années 30 jusqu’en 1972.

       

         Sa technique est de photographier ses modèles, puis de les peindre en accentuant leur formes et en les plaçant dans un environnement et en créant une situation souvent cocasse.  

    Lorsque les Etats Unis entrent dans le second conflit mondiale, les GI's s'approprient rapidement ces créatures de papier et les accrochent dans leur chambrée, d'où le terme de PIN-UP (que l'on peut traduire par épingler au mur).

         Les éditeurs publient (ou republient) dans le même temps des cartes postales qui rencontrent un franc succès et sont envoyées aux "boys" sur le front. Ces représentations jouent le rôle de mascotte et de porte bonheur. Elles rappellent les fiancées et épouses restées au pays, elles représentent pour tous la femme idéale.

     

           Les équipages de l'USAAC (united states army air corps), on ne parle pas encore de l'USAAF (US army air force), décorent déjà leurs avions avec différents motifs, suivant en cela une tradition qui remonte aux as de la première guerre mondiale. Ceux-ci ornent souvent l'avant de ces appareils, d'où le nom de NOSE-ART qui leur est donné (l'art sur le nez).

    Les PIN-UP ne tardent alors pas à apparaître sur le fuselage des chasseurs et bombardiers américains.
    Des exemples
    ici ou encore  la


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :